aides & avantages

Aides financières à destination des personnes agées

L’A.P.A. (Allocation Personnalisée d’Autonomie)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est attribuée aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie. Cette aide est versée par le conseil départemental de résidence de la personne âgée.

L’APA est déterminée sur la base d’un barème national unique.

La perte d’autonomie est mesurée par une grille (AGIR) qui comporte 6 groupes, des personnes les plus dépendantes physiquement et psychologiquement (GIR 1) aux personnes valides (GIR 6).

Seules les personnes souffrant d’une perte d’autonomie classées dans les catégories GIR 1 à GIR 4 peuvent bénéficier de l’APA.

Un plan d’aide est établi par une équipe médico-sociale. Ce plan a pour but d’estimer vos besoins, définis selon votre degré de perte d’autonomie, et d’en chiffrer le coût. Son montant est donc égal au coût total des besoins. Une participation peut vous être demandée selon le niveau de vos revenus.

L’APA peut vous être attribuée pour les prestations soumises à autorisation.

Caisses de retraite

Lorsque la personne âgée n’est pas éligible à l’APA (GIR 5 et 6), Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou si la personne a besoin d’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH), elle peut bénéficier d’aides versées par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou des Caisses de retraite complémentaire, si elle y est affiliée.

Mutuelle / Assurance

Certaines mutuelles ou assurances peuvent inclure dans leurs contrats des prises en charges d’aide à domicile en cas d’accident ou de maladie du bénéficiaire.

Aides financières à destination des personnes en situation de handicap

PCH (La Prestation de Compensation du Handicap)

 La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées qui ont moins de 60 ans (la demande peut être effectuée jusqu’à 75 ans dès lors que les critères étaient remplis avant 60 ans, ensuite passage à l’APA). Cette aide est versée par le conseil général du département de résidence de la personne.

Ces besoins doivent être inscrits dans un  plan personnalisé défini par l’équipe pluridisciplinaire de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), sur la base du projet de vie exprimé par la personne. Il est possible de bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) à domicile, ou en établissement. Cette prestation couvre les aides humaines, aides techniques (ex : fauteuil roulant), aides matérielles (ex : aménagement du logement et du véhicule) aides animalières (ex : chien pour mal voyant) et aides spécifiques et exceptionnelles (ex : protections, abonnement téléalarme).

 

ARDH (Aide au retour à domicile après hospitalisation)

Sous certaines conditions une aide à court terme peut vous être apportée par la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail).

Vous trouverez toutes les informations sur le site internet : https://www.carsat-pl.fr/

 

PAP (Plan d’Action Personnalisé)

Le PAP est un dispositif de conseil départemental, d’aide financière et matérielle. Un évaluateur de la CARSAT vient vous rencontrer. A partir de votre situation et de votre fragilité, il vous établit un plan d’action personnalisé.

Avantages Fiscaux

En passant par une entreprise agrée, vous avez des avantages fiscaux à faire valoir :

50% de réduction ou de crédit d’impôt

Si vous êtes imposable à l’impôt sur le revenu, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50%. La moitié des dépenses que vous engagez est donc déductible de votre impôt sur le revenu, à deux conditions :

  • ne pas remplir les conditions pour avoir droit à un crédit d’impôt (retraité, par exemple),
  • supporter des dépenses pour services rendus au domicile d’un ascendant.

Si vous n’êtes pas imposables ou que vous l’êtes faiblement, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt sur le revenu égal à 50 % des dépenses engagées pour les services à la personne, à la condition d’être domicilié en France.

Depuis, le premier janvier 2017, tout le monde peut bénéficier du crédit d’impôt pour les services à la personne. Auparavant, les retraités et les personnes ne travaillant pas n’y avaient pas droit.

Les prestations soumises à la déclaration vous donnent droit aux avantages fiscaux.

 

Sol’Aid s’engage à vous aider pour le montage de vos dossiers administratifs si besoin !